Le moteur d’une voiture doit obligatoirement être lubrifié et pour ce faire, on a besoin d’utiliser une huile moteur de qualité. Toutefois, ce n’est pas n’importe quel lubrifiant qui convient. Pour assurer la longévité et le fonctionnement de la voiture, il est primordial de choisir une bonne huile. Laquelle préférer pour son véhicule ?

Qu’est-ce que le lubrifiant moteur ?

Pour préserver les performances de son automobile, on doit choisir une bonne huile de moteur. Cette huile participe au refroidissement de ce dernier tout en évitant les potentielles usures. Il n’est pas facile de trouver une huile sûre. Il faut tenir compte de différents critères pour éviter de se tromper.

A lire en complément : Quelles sont les raisons d'installer des bornes électriques domestiques pour la recharge des voitures ?

On se sert des lubrifiants moteurs pour limiter l’usure entre les pièces et pour éviter les risques de frottements. Par ailleurs, chaque lubrifiant se compose de solides (graphite ou téflon) et de liquides (huiles). À cela s’ajoutent des consistants à l’exemple des graisses et du gel de silicone. Les lubrifiants ont des performances et des caractéristiques très variées. L’huile de base est le seul point commun qui demeure. Cette dernière constitue la majorité des lubrifiants. Elle peut être d’origine synthétique ou pétrolière.

Comment choisir son lubrifiant moteur : les points à prendre en compte

Pour choisir un lubrifiant moteur, on doit d’abord analyser sa viscosité. Par ailleurs, il est préconisé de choisir une huile de marque. On peut remarquer des associations de lettres et de chiffres sur les bidons d’huile. Cet assemblage indique la viscosité du lubrifiant. On retrouve par exemple «10w40 » ou « 5w40 » et autres encore. Le premier chiffre évoque la fluidité du lubrifiant à froid alors que le second renvoie à sa performance une fois à haute température.

A lire en complément : Comment choisir un épaviste pour enlever les voitures abandonnées près de chez moi ?

Notons aussi qu’on peut trouver deux types d’huiles dont les huiles monogrades et huiles multigrades.

  • L’huile monograde n’a qu’un seul indice de viscosité qui diminue avec la température ;
  • L’huile multigrade adaptée aux basses et aux hautes températures.

Les moteurs diesel ou essence fonctionnent souvent avec du lubrifiant 5w40 ou 5w30. Ces huiles sont juste parfaites pour huiler le moteur du véhicule en marquant des redémarrages et des arrêts fréquents. Elles rendent le démarrage à froid plus facile.

La gamme 10w40 offre un très bon niveau de protection. Par contre, elle demande un intervalle de vidange régulier avec notamment 10 000 km pour le diesel.

Il est de rigueur de vérifier les normes qui sont visibles au dos du bidon : VW500.01, ACEA B3/B4, API CF/DF… Grâce à ces quelques indications, on peut définir le niveau d’adéquation d’une huile moteur essence ou diesel avec un véhicule. Le but est donc de déterminer le degré de performance.

En cas de doute, il est toujours plus prudent de se référer au manuel de l’utilisateur du véhicule. Sinon, on peut aussi demander plus amples informations à un professionnel qui va repérer les normes adaptées à l’automobile ainsi que la viscosité.